Copywriting : utilisez les émotions pour davantage convertir

Les visiteurs de votre site ne font généralement pas des choix fondés sur la raison. Ils prennent des décisions en fonction de leurs ressentis. En copywriting, il est souvent inutile d’essayer de convaincre le prospect par un argument raisonnable.

On peut en revanche stimuler leur désir d’achat en employant des mots qui leur font ressentir des émotions.

La peur en marketing, Copywriting

1/ Le plaisir

L’expérience du plaisir est la plus puissante pour motiver quelqu’un à agir. Le plaisir est ressenti lorsque la dopamine est libérée. La dopamine est aussi responsable des messages de récompense, de bonheur et d’addiction.

Se renseigner sur votre produit ou votre service, en anticiper l’achat et passer à l’action est susceptible de générer une augmentation de la dopamine dans le corps du prospect.

Comment la stimuler ? En suscitant l’espoir. Par exemple en décrivant le plaisir que procurera le produit ou le service.

2/ La peur

En copywriting, la peur peut être utilisée de plusieurs façons : elle peut bloquer ou stimuler l’action de l’internaute.

La peur est très efficace s’il y a une angoisse « préalable ». Par exemple, les gens craignent de se faire avoir sur internet, en dépensant leur argent pour de mauvais produits ou services. Lister les problèmes d’un produit concurrent peut ainsi bloquer quelqu’un dans son processus d’achat.

La peur peut aussi être utilisée pour inciter à l’achat. Le biais de négativité fait que l’on accorde plus d’importance aux aspects néfastes qu’à ceux positifs. Votre prospect peut être stimulé par un produit qui fait rempart contre une peur (accentuée par votre texte).

Attention : la peur et le plaisir doivent être employés avec modération. Les effets pourraient être négatifs pour l’entreprise. Veillez aussi à rester éthique : chaque copywriter se fixe ses limites.

Vous cherchez un rédacteur web SEO à Toulouse ou ailleurs ? Contactez-moi pour me présenter votre projet.