SEO : Google analyse d’abord le contenu

John Mueller, webmaster trends analyst chez Google, a révélé que le moteur de recherche ne classait pas les pages avant de les avoir étudier. Google analyse d’abord le contenu.

SEO

Les modalités de classement des pages web par Google sont l’objet de nombreuses spéculations et analyses. Et c’est tout l’enjeu du SEO (search engine optimisation) que de répondre aux attentes des algorithmes développés par les moteurs de recherche. John Mueller, qui occupe un poste clé au Googleplex, a donné de nombreuses indications sur son fonctionnement, ces derniers mois. Et il a révélé, début juin, qu’aucune page n’était proposée dans sa SERP (search engine result page), avant l’analyse de son contenu.

Mueller le confirme, Google analyse avant tout le contenu

Interrogé par un internaute sur Twitter sur l’existence d’un préclassement basé sur d’autres critères que le contenu, l’Américain a répondu de façon concise et claire : “Pas que je sache.” Une information non négligeable, à toutefois bien replacer dans son contexte. Il avait déjà indiqué que certains sites web étaient analysés différemment, en novembre 2019 : “Pour chaque site, nous collectons et réunissons tous les signaux pour faire le tri. Or, pour certains sites, le contenu prend le pas, pour d’autres ce sont les liens. Il n’y pas toujours d’équivalence entre des sites concurrents. Par ailleurs, comme nous comprenons de mieux en mieux les pages, les signaux comme les backlinks, plus artificiels, sont de moins en moins pertinents”, avait-il expliqué au JDN.

Pour rappel, l’objectif de la rédaction web SEO ne consiste pas seulement à s’adapter aux exigences des algorithmes. L’ambition première reste de bâtir un texte pertinent, capable de répondre aux interrogations et aux besoins du lecteur. C’est d’ailleurs par cet exercice que le rédacteur répond le mieux aux attentes des moteurs de recherche.

Retour haut de page