Le visiteur au centre des préoccupations

Le rédacteur web SEO place le visiteur au centre de ses réflexions. Il aspire en premier lieu à déterminer ses habitudes et ses attentes, de façon à ajuster son plan et répondre à ses besoins.

Le rédacteur web freelance

L’analyse préalable à la rédaction

Le travail de rédaction web nécessite au préalable d’analyser les requêtes cibles et aux mots clés qui en résultent. En collaboration avec l’entreprise, il doit définir la stratégie marketing et les objectifs liés à sa tâche. Cela passe, en simplifiant, par trois étapes majeures :

  • Déterminer la cible,
  • Identifier ses besoins et ses attentes,
  • Offrir un contenu adapté.

La réflexion tourne autour des requêtes, des mots clés et de la réponse que l’on souhaite proposer. Elle concerne également la structure du texte, les champs lexicaux et la longue traîne. Il est possible d’aller très loin dans l’analyse et il est recommandé d’adopter une stratégie englobant la totalité du site internet, voire une partie de son arborescence (voir le concept de cocon sémantique, développé par Laurent Bourrelly). L’élaboration d’une charte éditoriale web doit permettre de fixer l’ensemble des choix établis sur le contenu.

Le rédacteur web adapte sa stratégie aux objectifs de l’entreprise

La mission du concepteur du site et du rédacteur web consiste donc à définir les besoins du visiteur et de faire en sorte d’y répondre. Et elle est différente, en fonction du secteur d’activité et du positionnement. Elle est également dépendante des objectifs fixés par l’entreprise : elle peut avoir rapport à l’amélioration de l’image de marque, à la fidélisation des clients, ou encore à une pure stratégie SEO.

Le rédacteur web est polyvalent. Il ajuste son style à la cible. Sur un site d’actualité, il va par exemple élaborer un contenu adapté en utilisant la pyramide inversée. Car cette technique est notamment privilégiée afin de faciliter la lecture des brèves sur les mobiles et tablettes. Mais un article de blog répondra à une architecture très différente.

L’enjeu prioritaire du référencement naturel (SEO)

Le métier de rédacteur web a beaucoup évolué, depuis le début des années 2000. L’activité est intimement liée aux changements apportés aux algorithmes des moteurs de recherche. Et ces derniers ont fait de la qualité des contenus l’un des critères essentiels de leur analyse.

Le positionnement des sites internet sur les réseaux sociaux est devenu le nerf de la guerre : en France, seules les premières pages sont consultées. Et les sites les mieux positionnés obtiennent la plupart des clics. Le travail réalisé sur le contenu des pages ou des articles constitue donc un élément prépondérant en vue de gagner des parts de marché.

La mise en forme est (presque) aussi importante que le contenu

Le recours à un professionnel de la rédaction permet en principe d’améliorer le contenu des textes. Il est également essentiel de proposer un bon confort de lecture. Une mise en page agréable peut aider à réduire le taux de rebond et donc à faire progresser le ratio visiteurs/clients.

Le travail du rédacteur web ne consiste pas seulement à bien écrire. Il doit aussi s’attacher à faciliter la lecture. Cela implique notamment d’aérer le texte et de mettre en valeur les mots importants. La taille des caractères, le choix des images et la longueur des paragraphes influent sur le comportement du lecteur.

Pour récapituler, la tâche du rédacteur fait appel à des notions qui vont bien au-delà de la simple écriture. Dans son excellent ouvrage sur la profession intitulé “Bien rédiger pour le web”, Isabelle Canivet résume en qualifiant le contenu idoine de “concret, cohérent, fiable et illustré”. Le travail, qui nécessite méthode et savoir-faire, est en tout cas très différent, d’un projet à l’autre.

Retour haut de page